Le cancer vu par un ado #2: interpellations et journaux intimes fictionnels

ares-nl-2-bisComment interpeller les ados avec les réalités souvent difficiles du cancer ? Voici une nouvelle série de textes, pensées et poèmes signés par les élèves de l’Athénée Royal Ernest Solvay à Charleroi dans la foulée de leur rencontre, le 16 octobre 2015, avec les Drs Verschaeve et Sinapi (les oncologues référents pour le projet de Maison de mieux-être).

Ces textes illustrent la façon dont le cancer peut être perçu par un adolescent, et sont ici chaque fois illustrés par une photo prise alors que les élèves faisaient un tour de Charleroi, leur ville.


Interpellation :

Cancer, toi qui touches des milliers de personnes dans ce monde cruel que tu rends encore plus insupportable, nastu donc pas honte ?

Chaque jour, tu fais mourir des innocents, des gens comme moi…

Chaque jour, tu retires la joie d’un foyer et tu la remplaces par la peine et tu tues encore et encore…

Tu anéantis l’esprit, le corps, le coeur et tes cellules se multiplient à l’infini, nastu donc pas honte ?

Aujourd’hui, je me meurs, la belle fleur que j’étais a fané avec le reste de mes proches, cancer quand vastu tarrêter ?

Je suis faible maintenant et tu ne cesses de continuer. Chaque minute de ma périssable existence est une minute de plus vers ma fin.

Tu ne pouvais pas espérer mieux. Tu ris de ma défaite mais d’autres que moi se relèvent et osent t’affronter et finissent par gagner.

Cancer noublie pas, tu n’es rien qu’une maladie même si ton pouvoir est puissant, il ne le sera jamais autant que tous ceux qui se battent de leur plein gré et qui obtiennent la victoire en se débarrassant de toi. Ta vraie victoire, elle nexiste pas, tu es un monstre, ne loublie jamais.

Dorénavant avant de revenir gâcher la vie des autres, souviens-toi de ce que tu es vraiment, tu n’es qu’un virus, nous n’avons pas besoin de toi ici et nulle part.

S.


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin

Hippocrate


Journal intime fictionnel :

Lundi 3 mars 2015

Aujourd’hui, je suis allée à l’hôpital pour recevoir les résultats de ma prise de sang.

Les résultats ne sont pas bons, ça va, j’ai compris …

Je n’aurais jamais pensé qu’un jour cela m’arriverait, c’est une catastrophe…

Je n’ai jamais fumé, jamais bu une seule goutte d’alcool de toute ma vie !

J’ai peur de ce qui m’attend…

Vendredi 25 avril 2015

Tout à l’heure, le docteur m’a appelée pour me donner mes derniers résultats. Il m’a dit qu’il y avait une amélioration et que je ne devais pas perdre espoir.

Je fais de la chimio une fois par semaine.

Mercredi 15 novembre 2015

Mes cheveux repoussent tout doucement, je me sens plus forte, en meilleure santé…

Aujourd’hui, mon mari est venu me dire que si ça continuait comme ça, je pourrais mener à nouveau une vie normale. C’est magnifique !

D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *