La Maison Mieux-Être en pratique

Ce mois d’octobre, au cœur de Charleroi, les portes du 67 Grand’Rue se sont ouvertes aux premiers patients atteints de cancer et désireux de bénéficier d’un accompagnement au-delà de leur suivi à l’hôpital. Les uns profitent du calme de la bibliothèque, les autres dégustent un thé ou un café en discutant dans la cuisine ou dans le salon pendant que certains participent déjà aux premières activités proposées… Tout est mis en œuvre pour que les visiteurs se sentent chez eux et s’offrent une parenthèse, un moment à eux, dans leur lutte contre la maladie. L’objectif premier, c’est qu’ils puissent prendre le temps… de prendre le temps.

Autour du foyer central, les autres pièces de la Maison Mieux-Être sont dédiées à diverses activités de ressourcement. Et ce afin d’offrir aux patients un accompagnement global. Ces activités sont proposées par des bénévoles dits « d’animation » – les bénévoles « d’accueil » étant chargés d’accompagner et de guider le patient dans la Maison.

Médecine intégrative : 4 piliers

Les activités de ressourcement proposées par les bénévoles d’animation sont basées sur les 4 piliers de la médecine intégrative, en complément des traitements dispensés à l’hôpital. Cette discipline vise une prise en charge de l’individu dans sa globalité (en incluant tous les aspects de sa vie), dans sa complexité et sa fragilité.

Les 4 piliers – et le programme d’activités associées proposé à l’ouverture de la Maison et amené à se diversifier  – sont les suivants :

  • Energie et vitalité : marche nordique OTOP ©, yoga (programme Raviva), gymnastique de remise en forme (programme Raviva)
  • Emotions et mental : sophrologie, méditation pleine conscience, art-thérapie
  • Corps et esthétique : massages, conseils beauté
  • Nutrition et prévention : ateliers culinaires, séances d’information en diététique et nutrition

Des ateliers ponctuels (art floral, scrabble, tricot,…) viennent également étoffer le programme.

Ces activités sont autant de ressources utiles données au patient pour mieux vivre et traverser le cancer.

La Maison est ouverte au patient pendant son traitement et une période d’un an après la fin de celui-ci (précisions dans l’encadré). Il s’agit de ne pas créer de dépendance, l’idée étant surtout de faire de chacun l’acteur de son mieux-être, de donner à tous les patients les ressources utiles au combat contre le cancer pour qu’ils puissent voler de leurs propres ailes, en toute autonomie, forts de l’accompagnement qui leur aura été proposé.

En pratique :

Quoi ? Une Maison de ressourcement pour les patients atteints d’un cancer

Qui ? Tout patient atteint de cancer à partir du jour du diagnostic, pendant toute la durée de leur traitement et jusqu’à une période d’un an après la fin de celui-ci (en cas d’hormonothérapie, jusqu’à la fin de la première année de ce traitement).

Où ? 67 Grand’Rue à 6000 Charleroi (juste à côté du site Notre Dame du GHdC)

Quand ? Ouverture le lundi, mardi et vendredi de 9h30 à 17h00

Pourquoi ? Pour répondre à une demande de nombreux patients de bénéficier d’un accompagnement au-delà des traitements, et pour faire d’eux les acteurs de leur propre mieux-être

Comment ? Pas besoin de rendez-vous pour venir simplement se détendre. La participation aux activités se fait sur conseil de l’oncologue ; certaines activités, comme la marche nordique, demandent une attestation médicale avant leur pratique. Il est nécessaire de s’inscrire pour participer aux activités qui sont proposées moyennant une participation aux frais de 2€, à l’exception des activités Raviva (programme de la Fondation contre le Cancer) qui sont gratuites.

Informations, programme : www.maisonmieuxetre.be

Contact : 071/42 11 34 ou mme@ghdc.be

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *